Remplis ta vie d'esthétique

Le design est une question d'attitude. Nous proposons ici un espace de partage dédié aux designers, architectes d'intérieur et concepteurs de salles de bains : tendances et évolutions, formes et matériaux, durabilité et design.

Jeu de contrastes

Une plaque de chrome en guise de miroir ? Cyrus Ghanai l'a intégrée dans la salle de bains de l'un de ses clients parce que ce dernier se rase sous la douche. C'est une idée typique de Cyrus Ghanai : cet architecte d'intérieur et designer est l'un des concepteurs de salles de bains parmi les plus recherchés d'Allemagne et l'un des plus créatifs du secteur.

Portrait de Cyrus Ghanai © Michel Comte

Il fait des associations inhabituelles de matériaux, met en scène la lumière, crée des ambiances – et transforme aussi de petites salles d'eau en des salles de bains haut de gamme avec de la personnalité. Cyrus est l'un de nos partenaires de longue date, toujours à la pointe des idées et des tendances. Ils nous en présente quelques-unes aujourd'hui.

Bien-être, calme, détente – nous en avons tous de plus en plus besoin. Que faut-il à une salle de bains pour devenir « le lieu où je veux me prélasser » ?

Une ambiance et de la luminosité ! Pour des raisons de praticité et d'hygiène, les surfaces disponibles dans une salle de bains sont souvent dures et robustes. Je crée donc un contrepoids propice à la détente avec de la lumière, des textiles, des couleurs et des formes contrastées. L'ambiance est totalement différente. Parfois, des rideaux ou des stores suffisent. Et si l'espace est suffisant, un tabouret ou un banc.

La lumière, quant à elle, ne doit pas simplement remplir sa fonction. Elle définit les espaces et oriente le regard. Des spots au-dessus de la vasque mettent en scène sa matérialité.

Naturellement, la lumière doit aussi tomber sur le visage pour faciliter le maquillage ou le rasage. Pour ce qui est de la douche ou de la baignoire, je peux faire ressortir la matérialité des cloisons avec une voûte de lumière. Mais ici aussi, j'éclaire toujours le sol avec des spots pour souligner la belle matérialité et la couleur de la douche.

Et bien évidemment, la musique a aussi un rôle à jouer. Idéalement, le son m'enveloppe grâce à des haut-parleurs intégrés dans les cloisons et le plafond. Un détail qui fait pourtant une grande différence : des prises dans les tiroirs, pour ne pas avoir à brancher et débrancher en permanence le sèche-cheveux, le fer à friser et la station de charge du rasoir, ce qui est peu commode.

« La matérialité et les surfaces des éléments de salle de bains de Bette sont un bonheur à mettre en scène à l'aide de la lumière naturelle et de spots. » Cyrus Ghanai

Formes épurées de Bette, couleurs naturelles et robinetterie noire : Cyrus Ghanai travaille tout en contrastes et crée ainsi une tension.

Minimaliste, opulente, bohème – à quoi ressemblera la salle de bains en 2020 ?

Dans tous les cas, elle présentera peu ou pas de joints. Des carreaux grand format, jusqu'à un mètre de large et trois mètre de haut, pour un look moderne. Par petites touches soigneusement choisies, de l'intissé résistant à l'eau avec ou sans texture, avec de grands motifs ou simplement uni apportera une note d'originalité. L'avantage de ce matériau est que, contrairement aux carreaux, il est très simple à remplacer, ce qui permet de changer le style de toute la salle de bains. La céramique colorée va faire son grand retour, surtout dans des couleurs naturelles, mais aussi en noir et dans différents tons de blanc. C'est d'ailleurs aussi le cas pour la robinetterie. Et enfin : le laiton remplacera le cuivre !

« Ce sont le caractère et l'émotion qui priment. »
Avec son architecture propre, la salle de bains ne cesse de prendre de l'importance en tant que pièce à part entière. Pas étonnant qu'elle offre désormais une nouvelle physionomie et de nouvelles fonctions. Dominik Tesseraux, designer indépendant, et Sven Rensinghoff, directeur du marketing de Bette, nous parlent des tendances et du travail d'équipe.

Monsieur Tesseraux, monsieur Rensinghoff, que raconte l'aménagement d'une salle de bains sur son propriétaire ?

DT La salle de bains est sans aucun doute la pièce la plus intime. Aujourd'hui, ce ne sont plus la fonctionnalité ou l'état qui priment, mais bien le caractère et l'émotion. Pour la première fois, la salle de bains est envisagée comme une pièce de vie, et donc mise en scène de multiples manières. 

SR Et la salle de bains dévoile désormais beaucoup de choses sur son propriétaire. Cette pièce a aujourd'hui beaucoup plus d'importance qu'elle n'en avait il y a encore vingt ans. À l'époque, on y faisait sa toilette et puis c'est tout. Depuis, une toute nouvelle prise de conscience du corps a émergé : la salle de bains est perçue comme une oasis de bien-être, dans laquelle on passe sensiblement plus de temps et que l'on façonne à son image. 

Sven Rensinghoff travaille chez Bette depuis 1996 et il est responsable du marketing et de la gestion des produits. Il est membre de la direction depuis 2017.

Dans quelle direction évolue cette tendance que vous évoquez, et quels sont les produits proposés par Bette dans cette optique ? 

SR La gamme BetteLux Shape est un concept complet que nous avons développé avec Dominik et grâce auquel la baignoire n'est pas intégrée au petit bonheur la chance, mais constitue un élément à part entière de l'architecture d'une salle de bains, au même titre que le reste de la maison. La vasque, le miroir sur pied et le tabouret complètent harmonieusement cette gamme. Avec la gamme BetteLux Oval Couture, la toute première collection à proposer un habillage textile capitonné, nous avons poussé le concept encore un peu plus loin. 

Quel rôle jouent les matériaux ? 

SR Un rôle considérable. L'acier titane vitrifié est notre ADN. C'est notre savoir-faire. Nous sommes convaincus que c'est le meilleur matériau possible pour le domaine dans lequel nous travaillons. 

DT L'acier vitrifié en lui-même nous offre déjà l'opportunité de donner à nos produits un caractère incomparable. Il est d'une telle qualité que le processus de fabrication classique n'a que très peu évolué au fil des décennies. Nous devons miser sur lui dans le futur afin d'étendre le spectre du design et de la fonctionnalité. 

L'acier titane vitrifié est notre ADN.

Sven Rensinghoff, responsable marketing chez Bette

Et à quoi ressemble votre vision commune du futur pour une architecture nouvelle de la salle de bains ?

DT La salle de bains ne va cesser de prendre de l'importance. En tant que dernier véritable espace d'intimité. Être dans sa salle de bains va devenir une expérience toujours plus sensorielle, avec des produits émotionnels et confortables. L'architecture évolue et donne de l'importance à la salle de bains. Les produits sont en contact direct avec le corps et sont donc toujours plus tactiles. De plus, notre utilisation de l'eau en tant que ressource va jouer un rôle toujours plus prégnant. Les notions de liberté, de sensualité et de confort sont au cœur de cette évolution. 

SR Nous nous interrogeons mutuellement : quels sont les domaines de la salle de bains que nous n'avons pas encore abordés ? Quelle sera la prochaine étape en matière d'architecture de la salle de bains, qu'est-ce qui nous inspirera non pas un produit unique, mais toute une gamme ? Créer plusieurs univers à partir d'une forme intérieure – un processus toujours aussi réjouissant pour nous. 

Les produits sont de plus en plus émotionnels et confortables.  

Dominik Tesseraux, concepteur de produits en free-lance 

Quels sont les points forts de votre collaboration ? Comment évoluez-vous, qui apporte quoi ?

DT C'est un jeu d'interactions dans le cadre duquel le design est souvent le détonateur d'une nouvelle façon de penser. La discussion est très importante, et elle est aussi révélatrice de la qualité de notre collaboration. On peut notamment citer, pour illustrer ce processus, l'exemple du bord replié de huit millimètres : en effet, ce dernier a été initié par le design. Son potentiel a vite été identifié, et tout le monde a œuvré à la concrétisation de cette caractéristique incomparable des produits Bette. 

SR Nous nous complétons, et cette collaboration nous pousse régulièrement à sortir de notre zone de confort et à pousser nos idées un peu plus loin. C'est une bonne chose d'avoir quelqu'un de l'extérieur qui lance des pistes de réflexion et initie des processus. Même si tout ne peut pas toujours être mis en œuvre tel quel, cela fait partie du dialogue entre le designer et l'entreprise. 

Dominik Tesseraux vit et travaille à Potsdam. Après une formation d'ébéniste et ses études de design, il a travaillé au sein de différents cabinets de design de renom en Allemagne. En 2001, il a fondé tesseraux+partner.

Le site Internet de Bette utilise des cookies pour une expérience utilisateur optimale. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Retrouvez plus d’informations concernant l’utilisation des cookies sur ce site web en cliquant sur « Plus d’informations ». Vous avez ici également la possibilité de contester l’utilisation des cookies et de configurer les paramètres de votre navigateur en conséquence.
Suivant